home
LGBT Desjardins
sur Facebook
 
-> Sondage 2010
 

Le silence du monde du sport

À la question « Êtes-vous d’accord avec l’affirmation suivante : dans le monde du sport, la question de l’homosexualité est gardée sous silence? », 78 % des Québécois et 72 % des autres Canadiens se sont dits d’accord avec cette affirmation, alors que 13 % et 14 % se sont dits en désaccord.

Le silence des médias sportifs

75 % des Québécois et 66 % des autres Canadiens sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle, dans les médias sportifs, la question de l’homosexualité est gardée sous silence. Pour monsieur Laurent McCutcheon, président de la Fondation Émergence,

Le milieu sportif ne prend pas la lutte à l’homophobie au sérieux

Est-ce que les organisations sportives s’occupent de la lutte contre l’homophobie dans leur milieu? À cette question, seulement 24 % des répondants québécois et 23 % ailleurs au Canada pensent qu’on s’occupe de la lutte contre l’homophobie dans ce milieu, les autres répondants croient que l’on ne s’en occupe pas ou sont incapables de répondre à la question.

Les sportifs homosexuels auraient moins de chances de réussite que les hétérosexuels

Interrogés sur les chances de réussite d’une carrière sportive d’un homme homosexuel en comparaison de celles d’un homme hétérosexuel, les répondants québécois sont 31 % à croire que les chances de réussite seraient moindres pour un homme homosexuel, contre de 34 % pour le reste du Canada.

Dans le sport, l’homosexualité des femmes est mieux acceptée que celle des hommes

Par ailleurs, on note une différence appréciable dans la perception de la population à l’égard des femmes homosexuelles. Les répondants ne sont que 13 % au Québec, et 20 % dans le reste du Canada, à croire que leurs chances de réussite seraient moindres que celles des femmes hétérosexuelles. Quant à l’acceptation par la population des athlètes populaires homosexuels, les femmes homosexuelles sont mieux perçues que les hommes homosexuels. Les femmes homosexuelles ont un niveau d’acceptation de 74 % de la population du Québec contre 65 % pour le reste du Canada, alors que les hommes homosexuels ne sont acceptés que par 60 % des Québécois contre 52 % pour les autres Canadiens.

Le public est prêt à accepter des athlètes homosexuels

Pour la majorité des répondants, 77 % des Québécois et 68 % des autres Canadiens, le fait de connaître l’orientation sexuelle d’un athlète n’influencerait pas l’appréciation que le public se ferait de cet athlète. À l’inverse, ils sont 18 % au Québec et 20 % ailleurs au Canada à croire à la possibilité que l’orientation homosexuelle influencerait négativement leur appréciation. Ils ne sont que 5 % et 8 % à croire que cela aurait un effet positif sur l’appréciation du public.

La population connait la signification de l’homophobie

La quasi-totalité des répondants est bien au fait de la signification du mot homophobie. Ils et elles sont 97 % au Québec, et 96 % dans le reste du Canada, à connaître sa définition.

Connaissance de personnes homosexuelles

Une majorité de répondants, 85 % au Québec, et 82 % ailleurs Canada, connaissent personnellement des hommes et des femmes homosexuelles, dont la majorité connaît plus d’hommes que de femmes.

Une nette progression de la perception à l’égard des coéquipiers entre 2003 et 2010

Une question posée en 2003 lors d’un sondage téléphonique mené par Léger Marketing au Québec a été reprise en avril dernier, selon la même méthode. « À votre avis, un joueur de hockey que l’on sait homosexuel serait-il plutôt bien accepté ou plutôt mal accepté par les joueurs ou l’entraîneur d’une équipe de hockey professionnelle? » Les répondants étaient 29 % à dire qu’il serait plutôt bien accepté en 2003, alors qu’ils sont 42 % en 2010. Il n’y a plus que 37 % des répondants qui croient qu’un joueur de hockey homosexuel serait mal accepté par son équipe, alors qu’ils étaient 61 % à le penser en 2003.

Méthodologie du sondage

L’étude a été réalisée du 26 mars au 4 avril 2010 par la firme Léger Marketing pour le compte de la Fondation Émergence. Elle a été menée auprès de 1501 personnes tirées du panel Legerweb au Canada et pondérée à l’aide de Statistique Canada pour lui donner un échantillon représentatif. La question sur le « joueur de hockey homosexuel et son équipe » a fait l’objet d’un sondage téléphonique entre le 31 mars et le 6 avril 2010 auprès de 1003 Québécois, selon la même méthode utilisée en 2003 de manière à assurer la comparabilité des réponses.

 

Communiqués de la Fondation Émergence :

 

 

Les autres sondages :

 



Journée internationale contre l’homophobie - 17 mai



COMMANDITAIRES 2014

Partenaire officiel


Présentateurs


Gouvernement du Québec Desjardins

Commanditaires



Arrondissement de Ville-Marie (Ville de Montréal)

Partenaires média



Têtu
Fugues



Sortie


Gayradiobec

Partenaires

Alliance de la Fonction publique du Canada
Chambre de commerce gaie du Québec
Confédération des syndicats nationaux
Centrale des syndicats du Québec

Fédération autonome de l’enseignement

Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec


Syndicat canadien de la fonction publique


Syndicat de la fonction publique du Québec


Fierter au travail






En collaboration avec




Alliés

Aide aux trans du Québec (ATQ) | Aînés et retraités de la communauté (ARC) 

 Association québécoise de gérontologie (AQG) | CAEO Québec

Centre communautaire des gais et lesbiennes de Montréal (CCGLM) | Centre LGBT Paris-ÎdF 

Coalition d'aide aux lesbiennes, gais et bisexuels-les de l'Abitibi-Témiscamingue | Coalition des familles homoparentales  

 Conseil québécois LGBT | Day of PinkEgale Canada | ENSEMBLE pour le respect et la diversité 

 Espace Gregg | FADOQ, Région Île de Montréal 
 
Fédération Inter-LGBT (France) | Fierté Montréal | Franco Queer | GLBT Québec/Lutte à l'homophobie 

GRIS-Mauricie/Centre du Québec | GRIS-Montréal | GRIS-Québec  

 International Gay and Lesbian Human Rights Commission (IGLHRC) 

 International Lesbian and Gay Association (ILGA) |  JersVision 

 Ordre des conseillers et conseillères d'orientation du Québec (OCCOQ) 

 Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec (OPPQ) 

Ordre des psychologues du Québec

 Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ) 

 Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec (OPPQ) | Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (OPIQ) 

PFLAG Canada | QMUNITY | Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) | Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) 
 
SOS Homophobie (France) | Table de concertation des aînés de l'île de Montréal (TCAIM) 

The 519 Church Street Community Centre | Vision Diversité



Fondation Emergence

Les opinions qui sont exprimées dans ce site web sont celles de la Fondation Émergence
et ne représentent pas celles du gouvernement du Québec.


© Gai Écoute / Fondation Émergence 2013. Tous droits réservés.


Le site Internet de la Journée internationale contre l'homophobie est une réalisation de Logiweb