Participez

Le bandeau de la campagne 2020 : à utiliser sur tous vos réseaux !

Bannière_FR_1958x744.png

Rejoignez le mouvement en partageant avec nous l'activité que vous comptez organiser.
Le formulaire ne prend que 2 minutes à remplir !

 

EN LIGNE

1.   Utiliser le filtre de photo de profil Facebook de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie créée pour l’occasion 

2.  Partager les visuels de notre campagne de sensibilisation sur vos réseaux sociaux

3. Utiliser la bannière de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie

4.  Publier un message, une photo ou une vidéo en rapport à la thématique de l'année (ex : votre expérience avec l'acceptation familiale de proches LGBTQ+, vos réflexion sur ce sujet, un projet artistique sur l'importance de la famille, etc.)

5. Partager des articles ou vidéos à thématique LGBT

6. S’engager à ne pas tolérer de l’homophobie ou de la transphobie dans la présence en ligne de son entourage.

7. S’engager à défendre les personnes qui sont victimes d’intimidation en ligne à cause de leur orientation sexuelle ou identité de genre.

8. Signer une pétition qui milite pour les droits LGBT

9. Faire un don à un organisme qui lutte contre l’homophobie et la transphobie.

filtre facebook.png
 

AU TRAVAIL

Des entreprises qui n'offrent pas un milieu de travail accueillant pour les personnes LGBT perdront, dans bien des cas, leur main-d'oeuvre sans en connaître les motifs. De plus, un milieu de travail ouvert sera un incitatif à joindre une entreprise. Voici quelques idées de choses que vous pouvez faire pour le 17 mai dans votre milieu de travail : 

  1. Inviter les employé.es à s’engager personnellement contre l’homophobie et la transphobie en signant une pétition.

  2. Faire un don ou commanditer un organisme qui lutte contre l’homophobie et la transphobie.

  3. Envoyer aux employé.es un mot du directeur de l’établissement s’engageant contre l’homophobie et la transphobie à l’occasion du 17 mai.

  4. Passer une résolution proposée aux membres du conseil d’administration afin d’inscrire l’homophobie comme une forme de discrimination inacceptable dans l’établissement (entre employés et envers les usagers).

  5. Commander ou télécharger le guide Intégrer les personnes trans en milieu de travail

  6. Commander puis mettre des autocollants « établissement allié » ou « non à l’homophobie non à la transphobie » dans la vitrine/à la porte de son bureau/aux guichets.

  7. Rajouter une clause sur la lutte contre l’homophobie et la transphobie dans le code de déontologie.

  8. Organiser des activités de sensibilisation dans les milieux de travail.

  9. Louer une exposition de la Fondation émergence à mettre dans un espace commun dans les semaines qui entourent le 17 mai.

  10. Mettre des affiches ou des dépliants de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie à disposition des employé.e.s et/ou des client.e.s

 

À L'ÉCOLE

En organisant des activités pour le 17 mai (et le reste de l’année), vous démontrez à vos étudiant.e.s LGBTQ+ qu’illes ont leur place dans votre classe et à leurs camarades non-LGBTQ+ que l’homophobie et la transphobie ne seront pas tolérées dans votre
établissement. Par ailleurs, en créant un climat plus inclusif tout au long de l’année vous permettrez à tous.tes vos élèves de se sentir accepté.e.s et respecté.e.s et ainsi, d’améliorer leurs résultats scolaires.

Selon une étude réalisée en 2010 au Québec (Chamberland) auprès d’étudiant.e.s au secondaire, 86,5 % des répondant.e.s affirment entendre souvent ou à l’occasion des remarques négatives ou discréditant la diversité sexuelle (« c’est gai », « c’est fif »…). 

Guide d'activités

Notre guide a pour but d’aider le personnel scolaire à créer un climat plus inclusif et à organiser des activités dans le cadre du 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

Vous y trouverez des activités clés en main, des ressources et des explications sur l’importance de votre participation.

Tomber dans l'oeil

Et si les personnages d’œuvres d’art pouvaient parler? Inspirée de notre vidéo éducative réalisée en collaboration avec le Musée des beaux-arts, cette activité donne la parole à des couples imaginaires. Les monologues, inspirés de témoignages de jeunes LGBTQ+ font parler des œuvres artistiques, et les jeunes par la même occasion.

17 idées pour le 17 mai

  1. Organiser des kiosques avec du matériel d’information. 

  2. Poser des affiches de la campagne annuelle de lutte contre l’homophobie et la transphobie; mettre de la documentation à la disposition des élèves.

  3. Demander une résolution pour protéger, dans les écoles publiques, les élèves lesbiennes, gais, bisexuel.le.s, trans ou qui sont perçu.e.s comme tels Ex : clause contre l’homophobie et la transphobie dans le règlement de l’école.

  4. Lancer une campagne ou une pétition pour le respect des personnes trans dans l’école. Ex : respect des noms et pronoms des élèves, des parents et professeur.e.s; accès pour les élèves à des toilettes et espaces pour se changer qui respectent leur identité de genre, etc.

  5. Organiser une levée de drapeau avec le drapeau arc-en-ciel ou avec le drapeau trans.

  6. Organiser une conférence thématique.

  7. Mettre en place une collecte de fonds.

  8. Faire une activité artistique ou manuelle autour du drapeau arc-en-ciel ou du drapeau trans.

  9. Demander une dérogation pour que les élèves puissent porter, lors du 17 mai, un chandail d’une des couleurs du drapeau arc-en-ciel, symbole des communautés LGBTQ+, soit : le rouge, l’orange, le jaune, le vert, le bleu et le mauve.

  10. Inviter un.e intervenant.e en classe.

  11. Proposer aux étudiant.e.s de faire une présentation en lien avec des thématiques LGBTQ+ (auteur.e.s LGBTQ+, avancée des droits LGBTQ+ dans l’histoire, situation des LGBTQ+ dans le monde, débat sur les droits LGBTQ+, etc.).

  12. Proposer aux étudiant.e.s de s’engager personnellement contre l’homophobie et la transphobie en signant une pétition.

  13. Encourager les étudiant.e.s à inviter leur partenaire de même sexe lors du bal de fin d’année et à se présenter dans une tenue qui correspond à leur identité et expression de genre.

  14. Organiser une discussion autour d’une oeuvre abordant les enjeux LGBTQ+ (livre, film, oeuvre d’art, chanson, etc.).

  15. Lire un livre LGBTQ+ en classe (livre jeunesse, poème, extrait d’un roman, etc.).

  16. Mettre en évidence dans la bibliothèque de l’école des livres traitant de l’intimidation ou des personnes LGBTQ+. S’il n’y en a pas, c’est l’occasion de s’en procurer.

  17. Montrer une vidéo ou un extrait de film qui aborde des enjeux LGBTQ+.

TU PEUX !
- PRIMAIRE -

Après une activité visant à faire prendre conscience aux élèves que les rôles que l’on attribue aux filles et garçons ne sont pas «naturels», un travail autour de l’album Tu peux, d’Élise Gravel, les amène à se libérer des carcans des stéréotypes de genre.

 

VOIR 

L'HISTOIRE DE SAM
- PRIMAIRE -

L’activité proposée vise à initier les enfants au parcours de Sam, un personnage fictif créé afin d’illustrer ce à quoi pourrait ressembler un parcours de questionnement de genre et de transition chez un enfant.

VOIR 

FRESQUE MURALE
- TOUS ÂGES -

Cette activité consiste à peindre sur un mur de l’école des images représentant la diversité. Cela permettra de sensibiliser l’école à ce qu’implique le terme « diversité » (genre, sexe, orientation sexuelle, culture, etc.).

VOIR

C.R.A.Z.Y.
- SECONDAIRE -

Après avoir visionné le film C.R.A.Z.Y, demandez aux élèves de compléter individuellement les questions dans le cahier de l’élève puis entamez la discussion.

VOIR

CRÉATION D'UN DÉPLIANT
- SECONDAIRE -

Cette activité se base sur des textes de Modèles recherchés : Activités pour démystifier l’homosexualité et la bisexualité en classe, (disponible en vente auprès du GRIS) pour aider les étudiant.e.s à créer un dépliant de sensibilisation

Des idées de nos partenaires communautaires

 

AUTRE

Si vous avez des enfants

En tant que parents, il est important que vos enfants sachent que vous les aimez, peu importe leur orientation, identité de genre ou expression de genre. Vous pouvez aussi montrer le bon exemple en leur apprenant à célébrer la diversité plutôt que de la moquer. 

  1. Informer ses enfants que, dorénavant, les mots fif, gouine, tapette, tranny, et toute autre expression méprisante envers les personnes LGBT ne seront plus tolérés à la maison et qu’ils devront bannir définitivement ces expressions de leur vocabulaire par respect pour les personnes LGBT et leurs proches.

  2. Leur dire (ou leur rappeler) que l’amour que vous avez pour eux sera toujours le même, peu importe leur orientation sexuelle ou leur identité de genre.

  3. Leur lire/mettre à leur disposition un livre qui contient des personnages LGBT (Voir les ressources)

  4. Regarder en famille un film à thématique LGBT.

  5. Encourager l’école de vos enfants à participer à la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie.

En personne

  1. S’engager personnellement à ne pas tolérer et à dénoncer les actes homophobes ou transphobes autour de vous.

  2. Solliciter la participation des médias et de votre municipalité

  3. Acheter ou emprunter un livre ou film LGBT

  4. Faire un don à un organisme LGBT

- CÔTE-D'IVOIRE -
Maison de la Culture des Diversités Humaines

Conférence : comment guérir de l’homophobie

La Maison de la Culture des Diversités Humaines se joint à plusieurs organisations LGBTIQ de la Côte d’ivoire pour célébrer la journée internationale contre l’homophobie. Sur le menu il y aura conférence et films sous le thème « comment guérir l’homophobie ». Des témoignages seront entendus des personnes qui raconteront leur parcours pour arriver à accepter une personne LGBT autour d’eux. Nous voulons démontrer que si être LGBTIQ n’est pas une maladie, l’homophobie peut l’être Et peut se guérir. 

Exemples d'activités prévues

- CANADA -
Collège Rosemont

Semaine de la fierté

En fait ce sera toute la semaine du 6 mai 2019 où plusieurs thèmes représentatnt la réalité LGQBT+ qui seront présentés, des conférenciers invités, des kiosques d'Iinformations et la mise en berne du drapeau de la Fierté en avant du Collège.  Tout ceci pour montrer que le Collège Rosemont est inclusif pour sa population étudiante et aussi pour ses employés.

- FRANCE -
Cité Scolaire Internationale Europole

Love is love : l'amour n'a pas de frontières

 Semaine de lutte contre l’homophobie menée par les élèves élus au Conseil de Vie Lycéenne. Organisation d'événements au sein de l'établissement et de conférences (SOS HOMOPHOBIE, LE REFUGE, Intervention d’une avocate, ...) 

RESSOURCES

 
 

© 2020 FONDATION ÉMERGENCE

Site web par C'est Paulette

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube
  • Twitter